Le rappeur Wale pense qu’il n’a pas assez de reconnaissance

Au cas où vous ne seriez pas au courant, Wale est actuellement en pleine promotion de son nouvel album « The album About Nothing », sortie le 31 mars. Vous me direz jusque-là, rien de plus banal. Et bien non.

Cette fois-ci, Wale nous a laissé entrevoir, même carrément dévoilé l’une de ses multiples facettes, qui nous était alors inconnue.

Oui, Olubowale Akintimehin Victor (de son vrai nom) est un homme honnête et il le confirme lors d’une interview pour le magazine Billboard dans laquelle on apprend que ce multi-millionaire « surdoué »  (comme il se surnomme lui-même) aurait eu à l’époque du mal à résoudre ses problèmes de drogues dû à son manque de reconnaissance.

«Vous direz peut-être que je suis fragile, mais la musique c’est ma raison de vivre. Les autres ont des enfants ou une femme forte parmi eux, moi tout ce que j’ai c’est ma musique. Je travaille constamment mais je ne suis jamais dans ces magazines. Mon seul moyen de savoir ce qu’on pense de moi est à travers ce que les gens disent. Les gens me demandent pourquoi je regarde les commentaires à mon égard sur les réseaux sociaux ? Mais qu’ai-je d’autre ? Je n’ai pas d’articles dans les grands magazines. Personne ne parle de moi comme ça. Donc qu’est-ce que tu fais lorsque tu te bouges le cul, que tu prends des pilules pour être en forme et pouvoir fournir la bonne énergie mais que tu ne reçois pas le résultat attendu ? »

Lors de cette interview sans tabous, le rappeur du label MMG a également évoqué sa période de dépression.

« Je me suis sentis trahis donc j’étais prêt à prendre nimporte quoi pour me remonter le moral pour une interview. Je ne vais pas rentrer dans les détails des substances que j’ai prises, mais je les ai prise à cause de ça. Il y a une application pour tout, il y a une pillule pour tout ou quelque chose à mettre dans son verre. J’étais déprimé de ne pas être au stade voulu dans ma carrière alors que je faisais le travail pour. Je ne dormais pas. Je buvais toute la journée et je n’avais personne pour m’aider. J’en  parle dans mon album. »

L’interview s’est conclue sur ces quelques mots de Wale au sujet de son nouvel album.

« J’ai tout donné. Je ne vais pas me lamenter sur le fait d’être acclamé par la critique ou non, mais ça me brise le cœur. Tout le monde dit « Soyez patient et ça arrivera ». Mais tous les signes montrent que «Non, ça n’arrivera pas». Je ne suis pas contre les gens qui n’aiment pas ma musique mais trouvez une raison intelligente d’aimer ou de ne pas aimer ma musique ou vous êtes un hater ou un dick-rider. C’est mon quatrième album. Je veux qu’on me respecte. Je veux allé en soirée et ne pas avoir Katy Perry demander à sa sécurité de me dégager. On fait la même chose. Je sais qu’il n’y a pas d’union dans l’industrie de la musique mais ayez un minimum de respect.« Je veux qu’ils me disent «Ton album est aussi bon que celui de Kendrick Lamar ou bien celui d’Esperanza Spalding ou bien même celui de Beck car je travaille aussi dur qu’eux. »

Bien que Wale soit un artiste multi-millionaire et bien établi dans le paysage Hip Hop, il semble ne pas être satisfait de sa situation.

Et vous qu’en pensez vous ? Wale mérite t-il plus de reconnaissance ?

 

Que pensez vous de l article ?