A l’occasion d’une interview pour le site HipHopDX pour la sortie de son nouvel EP, Vince Staples s’exprime sur les dessous du hip-hop américain

Hell Can Wait est le premier EP de Vince Staples. Déjà fort de 4 mixtapes à 21 ans, Vince démarre fort sa carrière. A l’occasion de cette sortie, le site HipHopDX a eu une interview exclusive avec le rappeur californien. Vince y parle surtout des dessous du hip-hop et surtout du fait que les rappeurs aiment s’inventer des vies  :

« A les entendre tout le monde vend de la cocaïne. Ils se font 30’000 dollars par cargaison, en font 3 par semaine mais ils continuent de rapper. Ils continuent de rapper même s’ils doivent payer des taxes, stresser, se casser le cul à voyager et tous ses autres trucs. Tu vas dépenser de l’argent pour faire de l’argent. T’en gagnais plus quand tu vendais ta petite coke qu’en rappant, mais tu continues de rapper. Ça n’a aucun sens ! Sérieux, ces mecs ne font pas la moitié de ce qu’ils disent. Ceux auxquels tu penses pas sont probablement ceux qui trempent le plus dans le business.
C’est sûrement la meilleur chose à propos de la Californie, la Weast Coast ou n’importe quel manière tu veux l’appeler. C’est le meilleur parce que presque tous les mecs qui ont du succès la bas parlent de chose vrais ».

Ils parlent ensuite de son manager et sa maison de disque Def Jam :

« J’ai un bon manager. No I.D. est là pour presser les mecs pour moi, j’ai même pas besoin de le faire. C’est un business donc tu dois faire comme si c’en était un. Dès le moment où t’arrêtes de bosser, tu foires tout le truc. Alors je taffe.
Le label est mon boss et c’est eux qui me verse mon salaire. C’est un gros marché. Ils font leurs biz en te donnant ta tune avant que tu fasses quoi que ce soit. Du coup t’es obligé de faire quelque chose qui va leur servir, une bonne track, une mixtape, un skeud. Moi c’est ce que je fais et j’ai pas de problème avec ça. De toute qu’est-ce que je pourrais faire d’autre ? J’ai même pas mon bac.. »

About Bous

Créateur du site Bstar. Passionné de sport, musique, et développement personnel. Adage préféré : Vie tes rêves au lieu de rêver ta vie !
Que pensez vous de l article ?