Un pasteur de Philadelphie, la vie d’origine du rappeur du MMG Meek Mill pense que le titre « Amen' », en collaboration avec Drake est une musique qui encourage le péché et devrait donc être boycotter par les fans.

Dans la chanson en question, Meek Mill remercie Dieu pour avoir la possibilité de faire la fête en V.I.P, de gagner beaucoup d’argent, et d’être entouré de très belle femme. Cette chanson n’a visiblement pas plus au pasteur Jomo J. Johnson qui est basé dans la même ville que le rappeur du MMG.

«Je suis un fan de hip-hop. Mais je crois qu’on a besoin de le rappeler à l’ordre, et dire que sans est assez.»

«On dirait qu’il utilise l’église pour glorifier, certains péchés qu’il fait. En tant que fan de hip-hop, je veux encourager tous les fans de rap de Philadelphie et qui croient en Jésus-Christ, de boycotter Meek Mill jusqu’à ce qu’il réalise le manque de respect qu’il a envers l’église.»

«À sa place je passerais plus de temps à parler aux jeunes. Pour eux Meek Mill est un exemple. Les jeunes l’aiment car il est authentique.»

Mais il ne blâme pas uniquement Meek Mill pour cette vision de l’église:

«Ce n’est pas lui qui a inventé cette manière floue, de blasphémer. On ne peut pas nier l’authenticité de la chanson, quand les églises blacks font la même chose. Pour eux Jésus passerait du temps avec Meek Mill. Il aurait accepté Meek Mill comme disciple, comme quelqu’un qui a le don de communiquer avec les gens. Il ne l’aurait pas boycotté.»

C’est vrai que j’avais été moi-même surpris par cette approche que Meek Mill avait de la religion. Mais je serais très mal placé pour le critiquer. Et vous que pensez-vous de cette situation?

About Bous

Créateur du site Bstar. Passionné de sport, musique, et développement personnel. Adage préféré : Vie tes rêves au lieu de rêver ta vie !
Que pensez vous de l article ?