Pourquoi Dieu est grand le premier album de Sam’s est l’un des meilleurs albums rap français de l’année 2015 et pourquoi j’irais acheter cet album.

Il y a environ un an et demi alors que je trainais sur Facebook (comme toujours), un pote m’envoie un message en me disant :

Bous tu-connais Sam’s ? Il faut que tu l’écoutes il est trop lourd !

Au départ j’étais un peu sceptique parce que ce genre de phrases j’en reçois tous les jours et au finish je vomis par les oreilles. Mais je décide quand même d’aller voir qui est ce Sam’s, en tapant son nom sur youtube.

Et là grosse surprise !

Je reconnais direct ce gars puisqu’il a été acteur dans une série qui a marqué toute une génération :

Moussa Mensaly, Ichem Saïbi, Hassen Bouahdane

En attendant demain !

Mais mon kiff de le revoir après tant d’années est rapidement retombé car je me suis dit :

« Bon revoir Sam’s c’est cool mais c’est un acteur. Encore un qui veut jouer les rappeurs mais qui au final doit être super nul. »

Malgré tout je décide quand même de cliquer sur le titre Gestlife est là je me prends une claque. Punchlines sur punchlines Sam’s me tabassent les oreilles ! Quand un rappeur vous sort un :

« Rien à foutre si les jacteurs viennent huer
 Rien à foutre d’les mettre à dos : c’est pour mieux les enculer
J’y vais au culot
Le temps m’est compté, pas de Hublot
J’en deviens vert, plus proche de Hulk que de Nicolas Hulot« 

ou

« Les jaloux t’souhaitent un grand bide
Certains rappeurs ont l’bras long
Pratique pour branler d’grandes bites »

Vous savez  que vous avez  à faire à un vrai client. C’est donc sur cette gifle musicale, que j’ai commencé à m’intéresser à Sam’s, et il a fallu attendre 1 an et demi avant d’avoir enfin entre les mains sont album Dieu est Grand.

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet commençons par la cover (réalisé par la géniale team Milleniom Nation) une cover  qui représente parfaitement l’état d’esprit de cet album :

Un album rap de vie.

sams_cover-bstar

Cet album c’est un livre ouvert de Sam’s qui raconte son parcours sa vie, sans filtre. La pochette pleine de photos de Sam’s raconte différentes étapes de sa vie. Une très belle cover qui donne envie d’appuyer sur play.

Maintenant passons à l’écoute de cet album !

1. Je Suis Petit

Pour commencer cet album Sam’s parle de sa vie de gamin vivant à Bordeaux. Le titre est un bon départ pour l’album car Sam’s parle de son enfance de façon subtile, avec toutes les complexités qu’il a vécue. (il y a donc un double sens à la phrase je suis  petit mais ça on vous laisse le trouver par vous même :) . Coté prod le son est posé, avec du piano pour accompagner le rap de Sam’s. Prod simple mais efficace de Cehashi.

2. Microbes

Deuxième titre de l’album, un titre ou l’on comprend que Sam’s a grandi il ne subit plus autant  les choses que lorsqu’il était petit. C’est un pré ado rebelle. Le refrain l’explique très bien puisqu’on entend une série de ‘On sent balle les couill** nous ! On s’en balle les couill** ! Le titre est donc parfaitement adapté au thème puisque Sam’s est maintenant un microbe (On vous laisse deviner le sens de tout ça sinon ça ne serait pas marrant 😀 ). Coté prod on retrouve Cehashi et on reconnait dès les premières notes une prod sur laquel Drake a posé.

3. Les 24H du Banc

À partir de ce titre on commence à comprendre une chose : Une partie de l’album de Sam’s est une chronologie de sa vie. Dans ce titre il parle de l’étape que beaucoup de Microbes ont connue après quelques années à avoir pensé être les maitres de leur quartier : La galère. Ça vend un peu de drogue en bas du bâtiment et sa tape de l’alcool et du shit pour faire passer le temps le plus vite possible vu qu’il nous paraît interminable. Le titre prend donc encore une fois tout son sens.

4.  Que Dieu Nous Pardonne

Starfoullah ! Le titre commence par ce mot et annonce la couleur. Sam’s est maintenant un homme et il n’a plus de temps à perdre. Il faut faire des sous, beaucoup de sous et vite. Peu importe les conséquences le cash il n’y a que ça qui compte. Sam’s reste quand même conscient que son mode de vie ne correspond pas à ses convictions religieuses, il demande donc à dieu de le pardonner. La prod est réalisée par Thundabolt, et Sam’s surf parfaitement dessus.

5. FFF

Ici on passe à un autre aspect de la vie de Sam’s. Sa passion pour le foot. Je ne dirais pas grand-chose sur ce titre car il faut l’écouter pour comprendre à quel point il est puissant. Surtout pour tous ceux ayant eu des rêves de réussite dans le sport. Un titre poignant (Et encore un titre plein de subtilité et de sens).

6. Teranga

Teranga parle d’une autre facette de la vie de Sam’s : Sa double culture avec les avantages et inconvénients que ça comporte. Aussi le fait d’être le c* entre deux chaises (être considéré comme un noir en France, et être vu comme un petit blanc dans son pays d’origine). Il décrit aussi la vie de son pays d’origine le Sénégal. Côté prod on retrouve Cehashi (décidément ils s’entendent bien ces deux-là !) qui a utilisé des sonorités sénégalaises pour aller avec le thème du titre.

7. Les Gens Deviennent

Ce titre amorce une autre phase de l’album de Sam’s : On sort du côté  introspectif et on rentre dans une analyse  plus généraliste sur la vie et le comportement des gens. Un titre posé où l’on retrouve son collègue de Bomayé Music Youssoupha. Un bon titre qui parlera à beaucoup de monde. À la prod on retrouve OGee Handz du collectif de betmaker Street Fabolous et Dik-c.

8. Vu d’en Bas

 On continue sur un titre ou Sam’s fait un constat sur la vie et les gens. Comme d’habitude le rappeur de Bordeaux sort de grosses punchlines comme :

« Entre hypocrites on fait la fête on se fait la bise tape la tête. Carrée VIP en boite la mif mais c’est faux en faite. C’est un contexte frêle moi et mes gars on est tous potes mais à la moindre occaz on se b**se on est des sex friends. »

Côté prod on retrouve son binôme Cehashi qui a réalisé un son soulful avec du piano. Et ça glisse vraiment tout seul.

9. s01EP9 feat Gimenez

Premier featuring officiel de l’album. Un titre où Sam’s fait un constat sur sa vie et analyse son parcours. le titre contient aussi une petite surprise qui pourrait faire comprendre pourquoi Sam’s a commencé à réfléchir sur sa vie. Gimenez assure un refrain en anglais de bonne qualité et côté prod on retrouve l’incontournable Cehashi qui reste dans un état d’esprit soulful et qu’est ce que c’est bon! !

10. J’ai plus le temps feat Luidji

Sam’s commence à murir et prend la  responsabilité de ses propres actes. Aujourd’hui il n’a plus le temps d’en vouloir au monde et il est temps pour lui de se prendre en main. Encore une fois un très bon titre du rappeur de Bomayé. Dommage que le titre soit assez court. Côté prod on retrouve Ogee Handz et Dik-C qui ont fait du bon boulot. Côté featuring on retrouve le très talentueux Luidji au refrain.

11. PUTE

Aaaaaaah Enfin ! On se disait bien qu’un album aussi introspectif ne pouvait pas aborder le sujet qui occupe les esprits de tous les hommes : Les femmes !

Ici Sam’s parle donc des relations qu’il entretient avec les femmes, des relations que tout le monde à au moins une fois connu dans sa vie :

Cette meuf qu’on kiff mais qui nous fait la misère au point qu’on ait envie de la traiter de p*te !

12. Ma Melodie feat Fefe et Youssoupha

Deuxième featuring de l’album. Un titre plus ouvert qui pourra parler à un large public.Pas grand chose à dire sur ce titre qui reste quand même efficace  dans son registre avec un Youssoupha et Fefe qui font ce qu’ils savent faire.

13. 1000 Morceaux

On revient vers un titre ou Sam’s montre qu’il a muri et veut passer à une nouvelle étape de sa vie. Une étape qui devra l’obliger à se séparer de certaines personnes. Encore une fois le genre de titre dans lequel beaucoup pourront se reconnaître. Côté prod pas besoin qu’on vous dise qui est derrière (même si cette fois il a travaillé avec le collectif de Bordeaux Jewelerz), mais comme on dit : Pourquoi changer une équipe qui gagne !

14. En attendant demain

On continue dans le bilan de la life de Sam’s. Toujours sur une prod posé de Cehashi Sam’s rap sur le fait que malgré tous les hauts et bas qu’il a connu dans sa vie, il regarde le côté positif des choses. Encore le genre de titre qui parlera et donnera un sentiment d’optimisme à ceux qui l’écouterons.

15. Dieu est Grand

Et on fini l’album avec le titre Dieu est Grand. un beau titre simple et efficace où l’on fini par comprendre une chose : Au final Sam’s choisi de s’en remettre à Dieu car de toute façon il n’a aucun contrôle sur son destin et qu’il est tout petit face à Dieu. Cehashi a encore assuré à la prod avec cette voie angélique et ce violon qui accompagnent parfaitement Sam’s.

TitreBonus : Itachi Uchiwa

Sam’s s’est fait un petit kiff sur ce titre en faisant un parallèle entre sa personne et un des héros déchu les plus connu au monde : Itachi Uchiwa. Comme Itachi Sam’s pense être incompris. Le rappeur et son équipe ont poussé le concept loin puisqu’ils ont réalisé un clip s’inspirant directement du manga :

Conclusion :

Ce Dieu est grand de Sam’s est un véritable bijou comme on en fait plus beaucoup dans le rap. Comme je l’ai expliqué durant tout le long de cet article tout y est : Des grosses prod, de la punchline, du story telling du flow, bref tout ce que représente le RAP. L’année 2015 a été un très grand cru pour le rap français et cet album fait partie du haut du panier (Personnellement je le mets dans mon top 3 de l’année :) )

Alors pour finir je vous dirais ceci :

Écoutez cet album (qui sort dans quelques heures), et si vous le kiffez allez l’acheter !!!! (pour vous même ou offrez le à quelqu’un)

Alors certains doivent se dire :

Mais quel suc**r ce Bous de Bstar ! On lui a donné combien pour qu’il écrive cet article  ???

Et si vous pensez cela je ne vous en voudrait même pas.

Je ne vous en voudrais pas car j’ai moi même pendant des années téléchargé du rap sans aucune pitié. Pour moi c’était un acte normal. Ben oui pourquoi j’irais mettre de l’argent dans un truc que je peux avoir gratuitement ? En plus de ça je pensais que les rappeurs étaient déjà riche alors pourquoi j’irais enrichir des gens alors que moi je galère ? (Bon ça c’est aussi la faute des rappeurs à nous balancer des clips où ils nous font croire qu’ils vivent la vida loca pendant 5 minutes).

 Et aujourd’hui je subit les conséquences de mes actes de plein fouet.

Quand j’allume ma radio sur des stations ce disant rap, je n’entend que de la pop urbaine ou du rap fast food. Quand je suis sur le net je vois des ‘rappeurs’ faisant des millions de vues simplement en gueulant et en faisant les singes (Bon il faut avouer que certains le font bien et savent mettre l’ambiance :) ).

C’est toute cette frustration qui m’a poussé à réaliser la série Pourquoi Le Rap Francais Va Mal

Mais au final comment contredire les décisions des maisons de disques ou des radios ? Les chiffres parlent d’eux même ce rap que beaucoup ne supportent pas cartonne et vend !

Le constat est donc clair :

Aujourd’hui le rap que Sam’s pratique est en voie de disparition. Ça sera donc au public de décider si ce rap mérite de survivre ou non.

Aux USA le réveil a été brutal mais il s’est fait. J. Cole a réussi à vendre 1 millions d’albums sans promo car sa fan base l’a bien compris : Aujourd’hui, il faut mettre la main à la poche si on veut que ce type de rap continue d’exister. Des artistes moins côté comme Logic, ou Big Krit font de très bonne ventes à  chaque sortie de leur projet car comme J.Cole le public a compris que ces artistes ne pourront exister uniquement si leur public  les soutient.

Sam’s a  fait sa part du boulot. La décision est maintenant entre nos mains…..

Fin de l’article

Ps numéro un : Pour ceux qui suivent Bstar vous savez que le site est plutôt axé sur le Rap US, mais qu’il nous arrive de parler de ce que l’on kiff dans le rap made in France et ce qu’on pense qui va mal. Ne vous attendez donc pas à ce qu’on parle de toute l’actualité du rap français et  qu’on fasse ce genre d’articles pour tous les artistes (on laisse ça au site Vrai Rap Français, ou à la radio Ça Parle Hip Hop).

Ps numéro deux : Si vous avez kiffé l’article et que vous aimé le site Bstar faites une donation de 10euros pour faire vivre le site !

Non blague à part likez simplement la page facebook c’est gratuit (Et en plus on y met pleins de trucs qu’on met pas sur le site :) )

About Bous

Créateur du site Bstar. Passionné de sport, musique, et développement personnel. Adage préféré : Vie tes rêves au lieu de rêver ta vie !
Que pensez vous de l article ?