Avant sa mort, Tupac travaillait sur un album East Coast-West Coast et voulait créer une société comprenant un label dont les bénéfices auraient été réinvestit dans la communauté.  Il y a beaucoup de rumeurs qui courent sur la mort de Tupac dans un hôpital de Las Vegas le 13 septembre 1996 six jours après s’être fait tiré dessus. Certains (Snoop Dogg en l’occurence) prétendent que ça serait l’homme qui était assis à côté de lui dans la voiture (Suge Knight) qui aurait commandité son meurtre. D’autres (Diddy) disent que c’est certainement une de ses nombreuses mauvaises fréquentations qui auraient causé sa mort. Katt Williams qui est proche de Suge Knight a suggéré après que ce dernier se soit fait tiré dessus en aout 2014 que l’assassinat de Pac aurait pu être perpétré par le FBI ou la police. Loin de moi l’idée de relancer l’enquête, mais souvent,  il faut chercher à qui profite le crime afin de trouver le coupable… Dans une interview  accordée à Nah Right, la fondatrice de Rap Coalition Wendy Day, s’est exprimée sur sa relation avec Tupac. La veille de son procès pour abus sexuels en 1994, alors qu’il venait de se faire dépouiller et tirer dessus à Manhattan dans le lobby du studio d’enregistrement de Quad, Wendy Day, qui avait de bonnes relations avec un haut membre des fruits of Islam (branche qui s’occupe de la sécurité à la Nation of Islam), leur a demandé s’ils pouvaient assurer la protection de 2Pac pendant 24h le temps que sa sentence tombe. Si Wendy a agi ainsi, anonymement et sans que ça ne lui coûte, c’est parce qu’elle savait que Tupac était seul dans une ville qui lui était étrangère, que le juge allait certainement le déclarer coupable des faits qui lui étaient reprochés et bien que les soupçons se multipliaient, personne ne pouvait dire clairement qui était responsable de la fusillade.

tupac fruit off islam

Tupac protégé par les Fruits of Islam le jour de son procès

Quand il est arrivé à la prison de Rikers Island et a appris ce qu’elle avait fait pour lui, Tupac, qui pensait avoir à faire à une fan, a décidé de lui envoyer une lettre pour la remercier. Celle-ci lui a répondu qu’elle n’aimait pas sa musique et que s’il attirait tant d’ennuis c’était parce que c’était un trou du cul d’une certaine façon, si elle avait demandé à ce qu’on le protège ce n’était pas en tant que fan mais en tant qu’être humain qui a eu de la compassion pour un autre être humain. Sa sincérité a plu à 2Pac et c’est à partir de là que ces deux fortes personnalités ont commencé à se côtoyer. Wendy et Pac sont devenus amis et ont travaillé ensemble jusqu’à sa mort. Elle l’a aidé à mettre sur pied un business plan pour une société qui regrouperait un label de musique, ouvrirait des garderies et des maisons de quartier et que Tupac comptait appeler « Euthanasia ». On reconnait bien là le sens de la provocation et l’influence Black Panther du rappeur californien. C’était une façon pour lui de s’autofinancer via un label dont les gains auraient été réinvestit dans la communauté en plus d’aider certains jeunes à s’exprimer artistiquement. Malheureusement il a été assassiné avant que ce projet ait eu le temps d’être concrétisé mais La fondation Tupac Amaru Shakur fondée en 1997 par sa mère Afeni Shakur va dans la continuité du projet artistico-communautaire de Tupac. pac En Parallèle, alors qu’il venait à peine de boucler en sept jours « The Don Killuminati : The 7 Day Theory » en aout 1996, paranoïaque et prolifique comme jamais, Tupac s’était lancé dans l’enregistrement d’un projet appelé One Nation qui devait être un album de réconciliation entre l’East et la West Coast. Une vidéo déterrée début 2013 montre Tupac en train d’accueillir Buckshot, Dru Ha et d’autres membres de Duck Down Records (un label New-Yorkais) et dire clairement qu’ils travaillent sur un nouveau projet appelé One Nation qui va être une collaboration West Coast-East Coast. Des rumeurs font aussi état d’apparitions de Busta Rhymes, Big Daddy Kane sur le projet. Même Biggie apparait sur le titre de l’album intitulé House of Pain !   L’album One nation a été mis au placard après sa mort, quelques sons ont fuités petit à petit et il a fini par se retrouver sur internet quelques années plus tard (https://www.youtube.com/watch?v=IA_IXLcZUc4On). On remarque en l’écoutant que beaucoup de ses paroles reviennent dans pas mal de chansons posthumes de PAC – ces fameux inédits qui sont en réalité des remixes des a cappella qu’il a enregistré avant de mourir (et parfois de simples remixes de plus vieilles chansons).

La question qui se pose (pas tant que ça en fait…) quand on apprend les projets qu’il avait c’est à qui profite son assassinat ? Le grand gagnant reste Suge Knight devait plus de $100millions en royalties à Tupac qui voulait à juste titre quitter son label Death Row (Il paraîtrait que Suge Knight battait et maltraitait certains de ses artistes). En assassinant Pac et Biggie il aurait ainsi fait croire à une rivalité Est-Ouest, rivalité sur laquelle ont capitalisés les deux camps pendant plusieurs années utilisant la mort des deux artistes pour vendre des millions de disques.

  Thug Lifement votre

@shimikal

Que pensez vous de l article ?