Depuis quelques mois, il y a un nom qui ne cesse de faire du bruit outre-atlantique, Il s’agit du jeune rappeur Lil Uzi Vert.

En effet, le nouveau phénomène de ce que certains appellent la « trap-pop » surfe sur un buzz comme il y en a des milliers aux Etats-Unis.

Lil Uzi Vert, alias Symere Woods est originaire du nord de Philadelphie. Il explique le choix de son pseudonyme ainsi : « uzi » décrit sa manière de rapper, à savoir un débit assez important de mots. « vert » signifie vertical, sa manière a lui de dire qu’il atteint le sommet.

Il affirme avoir commencé a rapper aux lycées pour attirer l’attention. Il a connu un succès quasi instantané avec sa mixtape « Luv is Rage » qui eut un réel succès aux États-Unis grâce à des morceaux tels que « All my Chains » (qu’on retrouve dans des vidéos de Vineurs en vogue) ou encore « Queso » en feat avec Wiz Khalifa. La mixtape qui lui a permis de passer de l’étape de simple buzz à l’étape de vrai phénomène fut « Lil Uzi Vert vs. The World » qui a reçu un bon accueil du public en général.

Depuis il commence a enchainer les collaborations avec des grands noms : Migos, Wiz Khalifa, Young Thug pour ne citer qu’eux.

Au niveau du choix de ses productions, on peut croire que Lil Uzi Vert travaille en exclusivité avec des beatmakers du sud des USA. Et pour cause : ses instrus sont dignes d’un producteur ayant grandi dans East Atlanta ! Sur ses mixtapes on peut trouver des beatmakers qui n’ont pas encore une grande renommée, mais qui sont extrêmement talentueux et qui à l’avenir se feront sûrement une place dans le « game » .

Lil Uzi Vert est monté tellement vite qu’un de ses morceaux a été utilisé par la marque JORDAN pour une pub avec Russell Westbrook. « Do What I Want »

Pourquoi les kiff aiment Lil Uzi Vert ?

Parce qu’il apporte du sang neuf a la Trap, par son flow tantôt nonchalant, tantôt energique, et ses instrus venues d’ailleurs. Il a fait le buzz grâce à ses morceaux qui étaient dans des vidéos de Viners, mais c’est aussi un artiste qui s’écoute beaucoup dans les vestiaires de sportifs outre-atlantique (ambiance festive, délires entres coéquipiers) et nous savons tous dans ces milieux qu’il suffit d’un rien pour prendre un buzz considérable. Mais surtout, ce qui frappe lorsqu’on regarde ses clips, on voit bien qu’il est différent rien que par son look. Lil Uzi Vert ressemble véritablement à un Punk. Ajoutez à cela qu’il aime le skate, et on obtient un artiste qui sort immédiatement du lot.

Kicking like they Ronda
Climb up bitch inside her
Ay, Jewish bitch eating the Latka
Ay, I rock the Bape with the Tommy
Ay, I fuck the bitch with no condom

All My Chains – « Luv is Rage »

On voit ici qu’il est dans un pur egotrip et qu’il rappe essentiellement pour faire étalage de sa technique et son flow. (On remarquera dans ce morceau qu’il accélère et freine son débit de mots sur l’instrumental avec beaucoup d’aisance)

Pour finir, on peut dire que Lil Uzi Vert est un artiste qui n’a pas volé son buzz. L’artiste qui vient de signer un contrat juteux avec Atlantic Records, devra faire ses preuves en sortant une nouvelle mixtape et surtout son premier album. Il a fait partie des « Freshmen » du magazine XXL de l’année 2015. Chaque année le magazine sélectionne quelques jeunes rappeurs qui se font une place dans le « rap game »

On vous propose ici quelques mixtapes à écouter :

 

Que pensez vous de l article ?