Mais qui est Boogie ?

Aujourd’hui nous allons vous parler d’un rappeur de la Côte Ouest. Encore ? Oui encore ! L’artiste que nous allons vous présenter n’est pas seulement un artiste apprécié de l’équipe Bstar, il se pourrait bien que ce soit la prochaine grosse attraction du Rap US, dans la même veine qu’un Kendrick Lamar.

Le jeune Boogie, 24 ans, est originaire de Long Beach, en Californie, comme le légendaire Snoop Dogg. Comme beaucoup de rappeurs il a commencé a rapper au lycée, sur des freestyles et quelques morceaux. Il grandit sans son père, passe du temps dans la rue mais va tout de même à l’école.

Plus jeune il écoutait beaucoup de Gospel car il passait beaucoup de temps à l’Eglise. Il écoute aussi beaucoup de Tupac, et de R’n’B. Il affirme par ailleurs apprécier Kendrick Lamar (Tiens donc) et Chance The Rapper, (avec qui on le compare souvent).

Il sort sa première mixtape, Thirst 48, le 24 Juin 2014, qui reçoit un très bon accueil du public et des critiques. Ses instrus sont fournies par des beatmakers peu connus, celui qu’il considère comme son beatmaker attitré, Caleb Stone, puis d’autres beatmaker de son entourage, tels que Dezzy D, DK The Punisher et Real Raw Beatz.

Un an plus tard il sort sa mixtape intitulée The Reach, avec laquelle il confirme grâce entre autre au morceau « Oh My » produit par Jahlil Beats. Cette mixtape lui permet de se faire remarquer et de signer chez Interscope.

Depuis, il se fait peu à peu un nom ne collaborant avec divers artistes, on peut le trouver sur le projet de The Game, Streets Of Compton.

Il sort son premier album digital le 14 Octobre 2016  : Thirst 48 Pt. 2 qui est la suite de sa première mixtape.

Pourquoi les gens aiment Boogie ?

Parce qu’il traite de sujets touchant beaucoup de personnes au sein de nos sociétés contemporaines. À savoir le rapport à soi-meme, le rapport que l’on entretien avec les réseaux sociaux. De plus sa voix et son flow font penser à Kendrick Lamar et Chance The Rapper. D’autre part son coté gangsta et vie de rue font penser à YG.

Cependant il tend à ne pas glorifier le mode de vie de la rue. Il a récemment déclaré dans une interview que même s’il était de la rue, il voulait avoir un impact positif sur la vie des personnes de sa condition en leur permettant d’adopter un état d’esprit positif. Il exprime ce point de vue à travers cette phrase tirée de son morceau « Bitter Raps » ou il dit « I hate how every L.A. rapper try to make a song like YG »

Rihanna a récemment posté un extrait de son clip sur Instagram, « Nigga Needs » en disant que c’était son nouveau rappeur préféré.

On vous propose ici son clip « Nigga Needs » ainsi que ses mixtapes, à vous de nous dire ce que vous en pensez.

Que pensez vous de l article ?