Après «Battle of the sexes » sorti en 2010, son dernier disque d’or vendu à plus de 500 000 exemplaires, le fondateur de Disturbing tha Peace (DTP) s’est fait fort discret. A part ses collaborations avec Justin Bieber qu’on lui pardonnera vu sa carrière, quelques singles de son prochain opus ont filtrés ces dernières années, dont notamment le moyen « jingalin » en 2012, très vite suivi du posé « representin » avec la participation de la douce Kelly Rowland ainsi que deux trois dédicaces à Kevin Hart (you gon’ learn today ! alright alright alright…). Depuis, Luda a distillé par ci par là d’autres sons dont «Party girls » avec Wiz khalifa, Jeremih et Cashmere Cat dont le refrain est largement inspiré de « Barbie Girl » de Aqua, « Rest of my life » en featuring avec Usher et David Guetta (on aime ou on n’aime pas), il est également réapparu dans Fast and Furious 6 (il réapparaîtra l’an prochain dans le 7), mais surtout, il a sorti une mixtape en 2013 téléchargée plus de 60 000fois le premier jour, «I Don’t Give a Fuck » #IDGAF.

Mais depuis la semaine passée les choses semblent s’accélérer du côté du rappeur basé à Atlanta. D’abord avec un remix de Tip toe Wing in my jawwdinz de RiffRaff il y a deux semaine, Luda a enchainé la semaine derniere avec un freestyle lâché sur «hot nigga»  la prod monstrueuse de Jahlil Beats originellement tuée par Bobby Shmurda. Toujours sur sa faim et avec une bonne stratégie de com’, voilà qu’il y a deux jours Chris s’en est allé accompagné de Lil Wayne voler la vedette à Yo gotti sur un remix de Errbody pour terminer hier avec un excellent freestyle sur « Tuesday » de iLoveMakonnen et Drake.

Luda ne se présente plus, on l’avait connu boulimique de studio depuis son premier album « Incognegro », très vite de retour pour la première fois (Back for the first time) le grand public la ensuite découvert avec « What’s your Fantasy » et « southern hospitality ». Mais l’eau a coulé sous les ponts de Christopher Bridges qui vient d’annoncer via twitter (@ludacris) qu’un prochain EP, Burning Bridges, sortirait fin de l’année et serait suivi le 31 mars 2015 de Ludaversal son album repoussé et attendu depuis 4ans. Pourquoi autant de temps ? Il a dit vouloir être sûr d’avoir du temps devant lui pour bien pouvoir se concentrer sur sa musique et la promotion de l’album plutôt que de le sortir sans être capable de le soutenir.

Concernant l’album, Luda règle ses comptes avec ceux qui le pensaient faucher (money) et ceux avec qui il a dû couper les ponts suite à son succès (burning bridges). Mais il a déclaré dans une interview à Billboard que l’album serait plus personnel et introspectif que les précédents, l’album sera une espèce d’autobiographie sur disque de qui est réellement Chris Bridges en tant que personne. Selon ses propres mots Ludaversal c’est « bienvenue dans mon monde, c’est là que je vie, c’est ce que je traverse quotidiennement » (‘Welcome to my world, this is where I live, this is what I go through on a day-to-day basis.’ Côté musique, il a travaillé avec The Neptunes, Ne-yo, Usher, Anita Baker et est allé à Paris travailler sur Ludaversal.

Un prochain single devrait sortir en Novembre et rendez vous en décembre pour Burning Bridges en attendant Ludaversal.

 

Que pensez vous de l article ?