Les noirs français ont-ils plus de chances de réussite que les noirs américains ? C’est ce que je vais tenter de répondre dans ce nouvel article Bstar !

C’était il y a 7 ans. Il y a 7 ans lors  d’un beau jour d’été 2014 je décide d’écrire un article en me basant sur ma propre expérience (cliquez sur l’image pour lire le premier article) :

 

L’article a fait couler beaucoup d’encre (plus de 10 000 lectures) et a suscité beaucoup de réactions. Beaucoup n’étaient pas d’accord avec mon analyse. Mais à cette époque le YES WE CAN ! de Obama était encore le slogan que  le monde entier criait à longueur de journée, Trump n’avait pas encore montré le bout de son nez, l’amérique redneck était encore tapis sous l’ombre et les scandales des bavures policières tel que Eric Garner ou George Floyd n’étaient pas autant médiatisé. Alors pourquoi  7 ans après je décide de faire une deuxième partie afin de répondre du mieux que je peux à cette question ?

Premièrement parce que beaucoup de choses ceux sont passées dans ma vie personnelle qui ont pu m’ouvrir les yeux et l’esprit sur ce que c’est d’être noirs français et aussi parce que je suis persuadé que beaucoup d’entre vous ont une vision plus nuancé sur la chance d’être noir américain. Je vais donc commencer pour vous donner directement ma réponse  à cette fameuse question.

Oui le noir français à plus de chance de réussite que le noir américain !

Et voici pourquoi :

  1. Le noir français a en général une connexion beaucoup plus forte avec ses origines que le noir américain

Pour appuyer mon premier point je vais vous raconter une petite histoire qui m’est arrivée lors de mon dernier voyage aux Etats Unis. Ce voyage était particulier car c’était la première fois que je me rendais aux USA dans un cadre professionnel. J’étais aux USA dans le cadre du grande conférence organisé par Diddy pour sa chaîne de télé Revolt. Et durant cette conférence je me retrouve nez à nez avec le monsieur à droite de cette photo :

 

Ce monsieur est un directeur de cette fameuse chaine télé et on commence à discuter. Voici le déroulement de la discussion :

Moi : « Bonjour Mr je m’appelle Bous je suis le créateur d’un média Hip Hop et je suis français ! »

Lui : « Salut comment vas tu ? Tu es français ? Mais quelles sont tes origines ? »

Moi : « Mes parents viennent de l’empire mandingue je suis donc originaire de l’empire mandingue mais je suis née en France donc je suis français ! »

Lui : « Ah non non mon gars tu n’es pas français tu es de l’Empire mandingue ! »

Moi : « Mais pourquoi vous me dites que je suis pas français ? Parce que je suis noir ? Vous vous êtes bien noir et vous êtes américain ! »

Lui : « Tu es africain ne l’oublie jamais mon frère. Bon je dois y aller a+ »

La conversation s’arrête là. Je suis complètement déstabilisé par sa réponse car je ne comprends pas pourquoi il me rejette à la face que je ne suis pas français. J’y suis née j’y ai grandi pourquoi il me dit que je ne suis pas français bordel de m**de ! Puis les années sont passées et d’autres évènements important sont arrivées dans ma vie qui m’ont fait comprendre la puissance de la conversation que j’ai eu avec ce grand exécutif américain.

Le premier grand évènement qui m’est arrivé est que j’ai vécu en Afrique pendant quelque temps et j’ai eu la chance de visiter plusieurs pays,  c’est d’ailleurs lors d’une visite d’un de ces pays (le Togo). Que j’ai eu un début de réponse sur la réaction de cet américain patron du grande chaîne de télé créée par Diddy. Lors de mon séjours au Togo j’étais frappé par la beauté, le charme et le calme de Lomé (d’ailleurs big shootout à un de mes meilleurs ami togolais c’est en allant chez toi que j’ai compris que presque tous les togolais sont des gens calmes mdr !) c’est durant ce séjours que j’ai eu deux conversations avec mon père qui allait avoir un impact extraordinaire sur ma vie.

Voici la 1ère conversation :

Moi « Papa c’est super beau ici, on nous ment en France à nous faire croire que l’afrique ce n’est pas bon. »

Mon père : « Et oui mon fils les blancs qui connaissent la vérité ne veulent pas que le reste des pauvres gaulois sachent la vérité sur l’afrique sinon ils ne pourraient plus se garder l’afrique pour eux

La 2ème conversation

Moi « Papa quand j’étais aux US un gars m’a dit que je n’étais pas français, ça m’a fait mal je comprends pas pourquoi il me refuse mon droit d’être français »

Mon père : « Tu sais fiston, il a réagi comme ça car lui ne sait pas d’où il vient. Il considère que tu as de la chance de savoir d’ou toi tu viens il voulait donc que tu ne l’oublie jamais »

Cette réponse de mon père a été un véritable « eye opening ». Là j’ai compris la chance de connaître mes origines et depuis ce jours là à chaque fois qu’un gaulois me demande d’ou je viens je lui réponds fièrement :

« Je suis née en France mais je suis d’originaire de l’empire mandingue ! »

2. L’Afrique peut être un véritable eldorado pour le noir français.

Avoir cette double origine est une véritable force pour tout français ayant des origines africaines. Et oui bien que je sois très fier d’être africain je suis aussi français, et lorsque l’on rentre en afrique les autochtones nous le font bien souvent rappeler lol. Pour appuyer mon point je vais cette fois ci  ne pas parlé de ma personne mais de ce grand patron franco malien :

Connaissez vous ce monsieur ? Si non je vais vous dire une chose qui va peut être vous choquer :

« Ce que ce monsieur possède est plus puissant que ce que Diddy a réussi dans sa carrière musicale ! »

Il s’agit de Moussa Wagué patron de la maison de disques Keyzit. Il est le seul noir dans le monde à posséder une maison de disques à dimension internationale, il est implanté dans plusieurs pays d’afrique en France et au Canada. Il est la personne à l’origine de succès  comme Sidiki Diabaté, Mr Nov, Aya Nakamura et beaucoup d’autres artistes. Aujourd’hui son empire est comparable à Universal entité détenu par la famille Bolloré. Diddy était propriétaire du label Bad Boy Records ce qui est bien différent d’avoir une maison de disques.

Moussa Wagué est l’exemple parfait de ce qu’il est possible de faire en tant que noir français. Si nous restons dans la comparaison avec Diddy, Moussa Wagué possède également une autre chose que Diddy n’a pas :

La connexion avec ses racines !

Alors certains d’entres vous pourrez dire :

« Qu’est ce qu’on en a à faire du fait que Diddy ne connaissent pas ses origines il est multi milliardaire ! »

Effectivement Diddy est multimilliardaire mais vous savez lorsque l’on atteint un certain niveau de succès l’argent n’est plus un problème vous aspirez à d’autres choses car vous avez que votre temps sur terre est limité et que vous n’emporterez pas tout vos milliards dans l’autre monde.  Vous cherchez donc la postérité, que votre nom soit cité des siècles après votre mort. Vous voulez impacter la vie d’un maximum de personnes. Diddy en est encore une fois la preuve puisqu’il se lance depuis un certains moment dans la politique avec l’ambition d’élever la communauté afro américaine, et c’est à ce niveau là mes chères amies que se trouve la limite des noirs américains. Comme je l’avais expliqué dans la première partie l’amérique est un pays ultra capitaliste qui donne un maximum à très peu de monde et le reste de la population se retrouve avec peu ou pas grand choses. Mais l’Amérique est et le restera probablement encore très longtemps un pays dirigé par des blancs, les noirs américains y seront toujours considéré comme des habitants de seconde classe peu importe la taille de leur porte monnaie. Car dans le monde des finances un type comme Diddy,Jay Z ou Lebron James n’impressionne pas grand monde et son porte monnaie n’est pas si important que cela.

Et pour preuve de tout ce que je viens de vous citer plus haut je vous invite à écouter cette excellente interview de Diddy avec l’un de ses mentors Jay Dello (un américain blanc probablement plus riche que Diddy 🙂 ) et dans laquelle Diddy parle de son idole (de 18m20 à 19m10)

Pour ceux qui ne l’auraient pas compris Diddy parle dans cette vidéo de Mansa Moussa l’homme considéré comme le plus riche de l’histoire de l’humanité. Diddy est l’un de ses héritiers mais malheureusement il ne connait tellement pas ses origines et qu’il a probablement une tel peur de l’afrique qu’il n’a jamais pensé à aller sur les terres de son idole. Ce qui n’est pas le cas de Moussa Wagué  car en tant que noir français lui connait très bien ses origines et il vient d’ailleurs de la même région que le Mansa !

C’est ce qui fait la différence entre un noir américain et un noir français. Lorsqu’un noir français rentre dans son pays d’origine pour y apporter quelque chose il est bien souvent accueilli les bras ouvert comme un enfant qui revient au pays. Un autre élément important de la force d’être noir français :

« La France a plus que jamais besoin de ses enfants franco africain ! »

La France perd aujourd’hui du terrain en Afrique. Dans ce monde ultra globalisé la France à toute à gagner à travailler avec ses enfants franco africain afin de repenser sa collaboration avec les pays africains (avec évidemment une collaboration plus équitable). Avoir autant de jeunes ayant baigné dans ces deux cultures et une force dont la France aurait bien tort de se priver.

Un autre élément très important que les noirs américains n’ont pas et que beaucoup de noirs français ont :

« L’éducation à l’africaine »

Et pour appuyer mon point je vais encore prendre l’exemple de Diddy avec une excellente histoire que j’ai entendu dans le podcast Kalimanjaro  (entre : 46:25min et 48:min11 mais je vous invite à écouter le podcast en entier)

 

Si vous avez bien écouté cette partie, Dwen Correa (un autre noir français brillant et plein de succès) a corrigé Diddy sur un aspect très important dans la culture africaine :

« Quand vous serrez la main à une personne vous le faite en la regardant dans les yeux »

Et c’est bien pour cela que Diddy n’a pas oublié le visage de Dwen et il lui a montré du respect lorsqu’ils se sont revus.

Je conclurais cette article en disant ceci :

Ne vous trompez pas sur l’objet de mon article. A l’échelle internationale les plus grandes stars noires américaines sont ceux qui inspirent les noirs dans le monde entier. Tant que les Etats Unis restera le pays le plus influent dans le monde les noirs américains resteront les rois de notre communauté en ce qui concerne leur rayonnement. Et ceci n’est pas forcément une mauvaise chose je suis d’ailleurs moi même encore très influencé par les noirs américains qui sont nos frères. Mais je tenais à faire cet article afin que les noirs français prennent également conscience de leur potentiel et la chance qu’ils ont d’être ceux qu’ils sont.

Une toute dernière chose : Ici je fais la comparaison entre un noir français et un noir américain descendant d’esclave et non la comparaison entre un noir français et un noir américain descendant d’immigré (comme Akon par exemple). Ceci est un tout autre débat qui pourrait être évoqué dans un autre article 🙂

Alors que pensez vous de cette article ? N’hésitez pas à donner vos avis dans les commentaires !