Pour la première fois, le rapport d’autopsie de la mort de Notorious BIG vient d’être révélé.

C’est probablement l’un des documents les plus importants de l’histoire du rap qui vient d’être mis à jour. Le site américain TMZ vient de mettre en ligne le rapport de l’autopsie de Christopher Wallace alias Notorious BIG. Il apparaît que le rappeur de 24 ans au moments des faits a été atteint par quatre balles, mais une seul lui a été fatal.

Le 9 mars 1997, Christopher Wallace, 24 ans entre dans la légende de la musique mondiale. La star du hip-hop est tué par balles sur Whilshire Boulevard à Los Angeles alors qu’il circulait dans un énorme véhicule. Quatre coups de feu ont été tirés et un seul a été fatal.

Quatre tirs dont un fatal

Si l’on en croit le rapport d’autopsie, le tireur a dû s’y reprendre plusieurs fois avant d’atteindre son but. D’après
TMZ, le premier tir a touché le rappeur à l’avant-bras gauche et fini dans le poignet. Le second tir a atteint le rappeur au dos sans toucher ses organes vitaux tandis que le troisième tir a touché le rappeur à la cuisse externe gauche et est ressortie par l’intérieur de cette même cuisse. Toujours selon le rapport d’autopsie, ce n’est que le quatrième tir qui aura été fatal au rappeur.

Le projectile a perforé le corps de Wallace par sa hanche droite et traversé plusieurs organes vitaux avant de venir se loger dans son épaule gauche. Le rapport indique d’ailleurs que la balle a traversé le colon, le foie, le coeur ainsi que le lobe supérieur du poumon gauche. Toujours d’après le rapport, les quatre coups de feu ont traversé la porte du passager avant de toucher la victime. Deux des balles ont été retrouvées sur le brancard qui a transporté à Wallace à l’hôpital et une autre balle a été découverte à l’hôpital après que les médecins aient prononcé l’heure du décès.

« Obésité morbide »

Sur ce même rapport, on peut également lire quelques annotations du médecin légiste. Ce dernier a noté que le rappeur souffrait d’ « obésité morbide » et qu’aucune substance illicite ni aucune trace d’alcool n’avait été trouvé dans le corps du rappeur. 

Pour l’heure, l’auteur de cet assassinat demeure toujours inconnu. Pourtant, en 2011, certains dossiers du FBI ont été déclassé et il était apparu que le rappeur avait été tué avec une arme de calibre 9mm : un Gecko « rarissime » exclusivement fabriqué en Allemagne. Les dossiers du FBI indiquaient également que le rappeur avait des liens avec la mafia de Gênes. 

Voici la photo montrant l’autopsie du corps :

Big up à metrofrance pour l’article et R.I.P Notorious Big ta musique restera éternel.

 

 

About Bous

Créateur du site Bstar. Passionné de sport, musique, et développement personnel. Adage préféré : Vie tes rêves au lieu de rêver ta vie !
Que pensez vous de l article ?