Harvard a honoré Nas en créant la Nasir Jones Hip-Hop bourse . La bourse crée par le Hip-Hop Archives et l’institut WEB Du Bois permettra de financer les chercheurs et les artistes productif  qui montre du potentiel de créativité  dans le cadre de l’art du hip-hop.
« Ayant accueilli de nombreux artistes et savants, les archives Hip-Hop et l’institut de recherche sont intransigeant dans l’engagement à construire et à soutenir l’élévation intellectuelle stimulant et innovant qui reflète la rigueur et la réalisation des performances hip-hop », a déclaré Marcyliena Morgan, professeur de l’Afrique et d’études afro-américaines à l’Université de Harvard et fondateur et directeur de l’Archive Hip-Hop and Research Institute.

Nas a ajouté : «Je suis immensément super excité au sujet de la Nasir Jones Hip-Hop bourse à Harvard. De Queens, NY à une vrai culture universitaire. Mon espoir est que la cupidité de la connaissance, l’art, l’autodétermination et l’expression fassent un long chemin. c’est un véritable honneur d’avoir mon nom attaché à tant de travail acharné, aux côtés de grands noms tels que Henry Louis Gates, Jr. et WEB du Bois et à une institution aussi prestigieuse et historique, et tout cela au nom de la musique dans lequel j’ai grandi et dont je fais partie ».

Fondée en 2002, les Archives Hip-Hop cherche à s’appuyer sur les traditions du genre tout en retraçant le contexte historique à travers l’analyse critique. Il vise également à aider les élèves à explorer leur créativité avec des projets innovants. Nas a été sélectionné par   par un comité d’honneur composé de membres du corps professoral universitaire.

« Nas est un véritable visionnaire, il montre toujours comment les frontières peuvent être poussés et élargis pour faire avancer la cause de l’éducation et de la connaissance. L’action de l’Institut Bois Du est enrichie par l’ajout de la Nasir Jones Hip-Hop Fellowship », a déclaré le professeur Henry Louis Gates, Jr., directeur de l’Institut WEB du Bois pour la recherche africaine et afro-américaine.

Les américains sont vraiment trop en avance. Entre Dr.Dre qui crée sa propre école de business dans la prestigieuse université de USC, et J.Cole qui avait déjà été invité a Harvard pour y faire une conférence, le Hip Hop est définitivement rentré dans les mœurs de ce pays. Bravo à Mr Nasir Jones qui est rentré dans la postérité, et qui peut être dans 200 ans fera parti de conversations de jeunes étudiant comme le sont aujourd’hui des personnes comme Shakespeare ou Betoven….

 

About Bous

Créateur du site Bstar. Passionné de sport, musique, et développement personnel. Adage préféré : Vie tes rêves au lieu de rêver ta vie !
Que pensez vous de l article ?