Scott Storch l’avait qualifié « d’album rap le plus avancé de tous les temps», certainement l’album le plus attendu de ces 10 dernières années par les amateurs de Hip Hop, Detox est aujourd’hui aussi réel que le retour de Tupac… En effet, en septembre 2014, Dawaun Parker (producteur chez Aftermath), a révélé que Dre travaillait sur un nouvel album 14ans après la sortie du classique 2001 (sorti en 1999), mais celui-ci ne s’appellera pas Detox, le nom ayant été mis aux oubliettes depuis plusieurs années maintenant.

Ce n’est pas comme si l’homme était fainéant, ou occupé à dilapider sa fortune et ses royalties. Entre ses multiples productions (qu’il vend d’ailleurs 75 000$ la prod), sa famille, ses artistes, la croissance de son entreprise, et très récemment la création avec Jimmy Iovine de son cursus universitaire pour professionnels de l’industrie musicale, il est clair que le docteur était partout sauf en consultations pour ses projets musicaux personnels.

Si l’espoir fait vivre ceux qui vivent d’espoir meurent de faim (Arsenik), mais la possibilité d’écouter un nouvel album de ce nigga with attitude n’est pas totalement anéantie. D’après Dj Quick, rat de studio connu pour son apport monumental au gangsta rap et pour sa patte sur des prods allant de all eyez on me Tupac (clavier) à In da club de 50cent (drums), Dre chercherait à faire un album qui n’utiliserait pas de sons terrestres.

Voici le passage de l’interview en question pour The Fader :

« Une des meilleures choses que j’ai entendues fût quand Dr. Dre m’a dit qu’il voulait faire un album sans utiliser quoi que ce soit venant de la Terre. Il veut faire un album en utilisant les sons de toutes les planètes de notre système solaire. Il veut utiliser les sons ambiants de Saturne et les transformer en rythme. La plupart des gens diraient qu’il est fou ou que ça ne marchera pas, mais ça pourrait être une des meilleurs choses que vous entendrez jamais. C’est ce vers quoi il tend quand il est sur ces synthés. Il appelle les planètes. Il essaie d’utiliser des sons qui sonnent comme celui d’une comète qui passerait à proximité pshew… qui sait de quoi ça à l’air ? Mais maintenant il veut utiliser le véritable bruit plutôt que son interprétation faite par quelqu’un. Detox devait être de la musique planétaire. Ça devait être quelque chose de différent de ce qu’on peut utiliser sur terre. (…) Soit l’original gangster docteur était sous une putain de drogue soit c’est le plus grand producteur de tous les temps. Je pense que ça relève du génie. »

La pression du public et de ses pairs n’aidant pas, Dre est certainement trop perfectionniste pour être satisfait de ce qu’il a déjà enregistré. Alors pourquoi lui que beaucoup mettent au-dessus du commun des rappeurs devrait se contenter de sons terrestres ? Le problème c’est que l’espace étant vide, les ondes sonores ne peuvent pas s’y propager. Mais comme Quick le dit si bien, le Dr. A maintenant les moyens pour participer à une mission spatiale sans oublier les projets qui pourraient sortir des élèves de son université et les collaborations qu’il a aujourd’hui avec Apple et des starts up de la Silicon Valley.

Enfin, l’important dans cette histoire c’est que Dre pense toujours (au moins de temps en temps) à sortir un album.

On croise les doigts.

Spatialement Votre

Shimikal

Source : pigeons and planes

Que pensez vous de l article ?