Après plus de 6 jours de cavale, le fugitif Christopher Dorner aurait finalement été tué par la police de Californie.

La traque qui a tenu l’Amérique en haleine pendant 10 jours semble sur le point de se conclure. Mercredi 13 janvier, la police de Los Angeles (LAPD) a annoncé avoir retrouvé un corps calciné dans le chalet où Christopher Dorner, ex-policier en cavale soupçonné d’avoir tué trois personnes, s’était barricadé.

Qui est Christopher Dorner et de quoi est-il accusé ?

Âgé de 33 ans, Christopher Dorner est militaire de réserve et ancien policier. En 2008, il est renvoyé du LAPD pour avoir fait de fausses déclarations à propos de l’une de ses supérieurs, Teresa Evans. Il l’avait accusé d’avoir frappé un suspect, ce qu’a plus tard démenti une commission d’enquête. Celle-ci avait par ailleurs noté que les déclarations de Dorner étaient intervenues juste après qu’il eut reçu une évaluation négative de son travail par Evans.

Dorner ne digère pas cette exclusion : lundi 4 février, il publie sur internet un manifeste (en anglais) dans lequel il menace de mort toutes les personnes qu’il juge responsables de son renvoi. Il aurait commencé à mettre ses menaces à exécution la veille, en tuant par balles un couple, dont la fille d’un officier à la retraite cité dans son manifeste. Il est également soupçonné d’avoir tiré sur deux officiers dans le comté de Riverside (Californie) dans la nuit du mercredi au jeudi 7 février, tuant l’un et blessant l’autre. Il aurait enfin blessé un autre policier dans un incident séparé.

Comment la police l’a-t-elle traqué ?

Pour mettre la main sur Dorner, le LAPD a sorti les grands moyens, puisque plus de 100 hommes ont été lancés à sa poursuite après le premier meurtre. Aidée du FBI, la police a en outre placé sous haute protection plus de 40 personnes citées dans le manifeste du suspect. Le patron de la police de Los Angeles a par ailleurs jugé Dorner « extrêmement dangereux », en raison des « nombreuses armes à sa disposition, notamment des fusils d’assaut ». Cette véritable chasse à l’homme a connu des dérapages. Jeudi 7 février au matin, la police a dû reconnaître une bavure, après avoir tiré sur deux civils qui sortaient d’un véhicule identique à celui du suspect.

Tout est bon pour accélérer sa capture : dimanche 10 février, le maire de Los Angeles a promis une récompense d’un million de dollars pour toute information permettant d’arrêter Dorner.

Que s’est-il passé mardi soir ?

Dorner a été repéré mardi 12 février à la mi-journée par les autorités après avoir volé un véhicule à Big Bear. Un évènement inespéré pour les enquêteurs, qui s’étaient déclarés quelques heures plus tôt « déçus » par leur chasse à l’homme infructueuse. Certains évoquaient même l’hypothèse d’une fuite du suspect au Mexique.

Après une brève course poursuite, le fugitif a abandonné son véhicule et s’est barricadé dans un chalet isolé. Il a alors engagé des tirs avec les quelque 200 officiers qui l’encerclaient et alourdi le bilan de ses victimes, tuant un officier et en blessant grièvement un second. Le chalet a pris feu après une intervention des forces spéciales.

Après avoir dans un premier temps démenti l’information, la police citée par la BBC (article en anglais) a reconnu dans la nuit avoir retrouvé les restes d’un corps carbonisé dans les décombres.

Une vrai histoire de dingue ! Apparemment la police l’aurait tué en utilisant des lances flammes pour bruler le chalais dans lequel Christopher se cachait.

Source: Franceinfotv

 

About Bous

Créateur du site Bstar. Passionné de sport, musique, et développement personnel. Adage préféré : Vie tes rêves au lieu de rêver ta vie !
Que pensez vous de l article ?