Bstar est fier de vous présenter notre Top 10 des meilleurs albums Rap US de l’année 2014. Et vous quel est le votre ?

Si nous avons pu écouter plusieurs très bons projets en 2014, cette année ne restera pourtant pas une année de référence dans le hip hop. Afin de retracer les meilleurs sorties, voici notre sélection des meilleurs albums de 2014.

 

10.

Schoolboy Q – Oxymoron

 

 

Sortie en Février

Oxymoron est le troisième album de Schoolboy Q. TDE devait dominer l’année avec les sorties de ses protégés et c’est finalement chose faite en partie grâce à cet album. Ce sera sûrement le meilleur de Schoolboy Q et une des plus belles réussite de Top Dawg Enternainment.
Aidé par des prods très bien réussies qui collent parfaitement aux paroles du rappeur, Oxymoron est un album assez sombre mais indispensable à votre écoute !

9.

YG – My Krazy Life

 

Sortie en Mars

Si vous cherchez des sons à l’ancienne typés West Coast, ne cherchez pas plus loin dans ce top. Avec son premier album, YG remet en lumière les sons et les thèmes typiques du rap californien. Aidé par des instrus du meilleur producteur de l’année DJ Mustard, YG raconte dans My Krazy Life sa vie à Compton (ou Bompton).
Il ne faut pas chercher ici le lyricisme mais plutôt des sons ambiançants parfaits pour des soirées plage.

8.

Logic – Under Pressure

 

Sortie en Octobre

Logic était attendu au tournant pour ce premier album. C’est souvent le test le plus important d’un rappeur, un des moments les plus décisifs d’une carrière. Difficile pourtant de s’attendre à quelque chose de mauvais tant le rappeur de Maryland a su conquérir le public avec 4 mixtapes. La fan base était au rendez-vous et fut ravie par la sortie de cet album signé chez Def Jam.
Les paroles sont plus recherchées, les prods se ressemblent parfois mais laissent suffisamment de place à Logic pour rapper.
Définitivement un album à écouter, ne serait-ce que pour apprécier les « débuts » de cet artiste.

7.

Mick Jenkins – The Water[s]

 

Sortie en Aout

On reproche souvent aux emcees de Chicago de trop s’inspirer des deux dernières stars de la ville, Chief Keef et Chance The Rapper.
Beaucoup de rappeurs copient leurs styles en se mettant à la drill ou en essayant de reproduire l’excentricité  de Chance et son crew.
Mick Jenkins prend ces courants à contre-pied en sortant cette nouvelle mixtape. Un son plus proche de ce qui se fait à New York que dans la ville où il a grandit, The Water[s] est très orienté Jazzrap. On aime ou pas mais force est de constater que Jenkins s’en tire très bien.

6.

Run The Jewels – Run The Jewels 2

 

Sortie en Octobre

Deuxième album de Killer Mike et El-P et deuxième tonnerre d’applaudissements. Les deux artistes doivent avoir les mains en or tant tout ce qu’ils touchent déclenche des passions. L’union entre un rappeur du sud et un producteur de la côte est permet au groupe de toucher à différents styles de rap pour combiner une mixture qui plait apparemment bien aux critiques. Un peu plus boudé par le public, il faut pourtant au moins essayer pour comprendre l’univers de Run The Jewels et pourquoi est-ce l’album le plus aimé des critiques de cette année.

5.

Azealia Banks – Broke With Expensive Taste

 

Sortie en Novembre

Premier album studio de la jolie rappeuse qui fait déjà pourtant assez parler d’elle. Commencé en 2011 et prévu pour 2012, la sortie de Broke With Expensive Taste a été repoussée à de nombreuses reprises à cause de problèmes avec ses maisons de disques.
L’attente en valait-elle la peine ? On peut répondre sans hésitation oui. Azealia est parfaite tant dans son rap que dans son chant.
L’album compile ses anciens succès (212, Luxury) et beaucoup d’inédits aux types changeants selon les instrus house, latinos (on pourra entendre Azealia chanter en espagnol) ou même rocks.

Azealia Banks est probablement aujourd’hui la meilleure rappeuse du game. Iggy et Nicki sont loin derrière alors ne perdez pas de vue cette jeune new yorkaise !

4.

Freddie Gibbs & Madlib – Pinata

 

Sortie en Mars

Madlib est un des meilleurs producteurs du hip-hop, au même titre que Jay Dilla ou DJ Premier. Ses précédentes collaborations avec des rappeurs ont toujours été dingues alors quand on a appris qu’il se mettait en duo avec Freddie Gibbs pour sortir Pinata, on aurait pu lui offrir sa place dans cette liste avant même de l’avoir écouté.
Cet album est  pourtant compliqué. Est-ce qu’on aime plus les prods de Madlib bourrées de samples et pleines de fraicheur ou le ton rocailleux de Freddie et son talent pour le rap ? Impossible de vraiment savoir qui est meilleur que qui ici. Les deux artistes combinent leur art pour nous rappeler l’époque East-Coast West-Coast et on adore ça.

3.

J.Cole – 2014 Forest Hills Drive

 

Sortie en Décembre

Ce troisième album de J.Cole est sans aucun doute le plus abouti qu’il ait sorti.Les sujets abordés sont plus personnels, Cole prend plus de risque et parle de thèmes qui lui tiennent à coeur. Les prods sont réussies et permettent au rappeur de ne pas s’enfermer que dans un seul type de rap pour passer de la trap à l’old school facilement. Une des meilleures sorties de l’année à écouter encore et encore

2.

Isaiah Rashad – Cilvia Demo

 

Sortie en Janvier

Attention à cet album. Le choix a été dur pour lui attribuer la première ou la deuxième place.
Cilvia Demo n’a pas eu le succès qu’il méritait à sa sortie. Passé plus ou moins inaperçu, c’est pourtant la première sortie du dernier membre de TDE, Isaiah Rashad. Le ton est parfois agressif, parfois mélancolique. Isaiah rappe entouré par ses proches de TDE sur des beats monstrueux. Isaiah fait partie de ces rappeurs discrets mais dont le talent est incomparable. Preuve en est de son entrée dans le label hyper sélectif de Kendrick et Schoolboy. Isaiah sera sans aucun doute un des rappeurs les plus en vue dans quelques années et dépassera peut-être même Kendrick Lamar.

1.

Big K.R.I.T. – Cadillactica

 

 Sortie en Novembre

Big K.R.I.T. est un vrai artiste. A moitié rappeur, à moitié conteur, il nous emmène loin dans sa galaxie au fil de ses prods et de sa voix. L’alchimie est tellement bonne qu’il en devient difficile d’arrêter l’écoute. Est-ce parce qu’il fait lui-même ses beats ou parce que K.R.I.T. a déjà une solide expérience avec ses 10 mixtapes et ses 3 EP et albums ? Peut-être est-ce aussi en raison de sa franchise et de l’image qu’il donne aux autres, d’être resté très humain, très à l’écoute de son public et disponible pour lui ? Peut-être est-ce aussi parce qu’il ne suit pas les modes et fait la musique qui lui plait avec des pochettes toujours plus spéciales les unes que les autres.
Reste que Big K.R.I.T. est un des meilleurs rappeurs actuels et que ce Cadillactica mérite amplement cette place de meilleur album de l’année.

About Syx Maz

Hip-Hop saiyajin à l'écoute - https://soundcloud.com/syxmaz
Que pensez vous de l article ?