Les chiffres de l’album D.U.C sont tombés et avec 41 464 ventes Booba a confirmé  son statut d’intouchable du Rap Français. La question maintenant est de savoir quelles sont les conséquences de ce statut ? Bstar vous donne son avis sur la situation :

Souvenez vous de la première partie de cet article se finissait par la question suivante :

 Est-ce-que la position de Booba en tant qu’intouchable du Rap Français est une bonne chose pour le Rap  ?

Avant de répondre à la question faisons une petite analyse de la situation : Malgré les critiques Booba a réalisé  un bon score avec l’album D.U.C. En effet B2oba n’avait jamais été autant décrié depuis la sortie de 0.9, pourtant contrairement à cette époque là, il n’a pas souffert de ces critiques et a pu assurer son succès. Bien que les ventes soient à la baisse, elle reste très correctes au vues des critiques qu’il a subi contrairement à l’époque de Futur ou il sortait d’un gros album comme Lunatic. Plusieurs raisons expliquent cette réussite malgré le fait que beaucoup n’aient pas kiffé son album :

1 : L’aboutissement de 20 ans de carrière

Booba c’est avant tout un record de longévité de régularité et de capacité d’adaptation qui lui a permis de rester au top tout au long de sa carrière. Et c’est grâce à sa capacité à consolider une fan base variée à chaque étape de sa carrière qu’il en est là aujourd’hui. (pour en savoir plus sur cet aspect de sa carrière lisez l’article : Pourquoi Le Rap Français Va Mal : La faute à Gradur ?).

2 : L’avènement de la pop urbaine et de la trap

Certains d’entre vous vont peut-être penser que je suis fou en écrivant cela, mais si on analyse bien les choses,  Jul, Kaaris et Gradur sont tous des rappeurs que Booba a indirectement créés tout au long de sa carrière. Je m’explique :

– Si Booba n’utilisait pas autant l’autotune (ou vocoder)  depuis la sortie de Futur, il aurait été très difficile pour un Jul de réussir car le public aurait difficilement adhéré. Le Duc a donc conditionné un large public à s’habituer à ces machines vocales.

– Si le Duc de Boulbi n’avait pas fait le titre Kalash avec Kaaris, le succès de Kaaris n’aurait peut-être jamais dépassé les frontières du 93.

– Le buzz de Gradur a vraiment pris après que Booba l’ait partagé sur ses réseaux

En voyant le succès de ces 3 rappeurs le choix a donc été vite fait pour Kopp : Il suffisait de faire un album ayant la couleur de ces 3 là pour s’assurer le succès.

3 : Les Ratpis

À l’époque de la sortie de 0.9 Booba ne possédait pas encore son arme ultime : Les ratpis. Une communauté à fond derrière lui qui pense que tout ce que fait Booba est incroyable et qui suit religieusement tout ce qui touche à la vie du rappeur. Il suffit de voir le compte instagram des ratpis pour ce rendre compte de l’ampleur du phénomène.

Ce n’est un secret pour personne,

Booba a géré sa carrière au millimètre près pour s’assurer d’arriver au plus haut possible et gagner un maximum d’argent. Et a t-il eu raison de faire ça ?

Je vous laisse le choix de cette réponse

Mais les faits sont là : beaucoup critiquent les choix de carrière de Booba, mais quand on analyse les choses, la plupart des rappeurs qui sont ‘validés’ par les ‘connaisseurs’ ou ‘puristes’ ne vendent pas. Tout le monde encense les rappeurs dit ‘conscient’ comme Ali, REDK Tiers Monde  etc.. mais derrière les ventes ne suivent pas. Beaucoup respectent les rappeurs dit de rue comme Despo Rutti, Mac Tyer ou Nessbeal, mais derrière les ventes ne suivent pas. Au contraire beaucoup critiquent Jul ou Gradur pourtant ce sont eux qui explosent les charts (Et je ne parle même pas de Gims et Black M qui règnent sur le marché, mais qui ne font plus vraiment de rap). Et une chose est claire : Si Booba n’avait pas évolué tout au long de sa carrière il n’aurait pas pu arriver au stade où il est actuellement pour une raison très simple :

Le Rap est avant tout américain

Contrairement à un Kery James ou un Youssoupha par exemple, Booba a construit son image à l’américaine, il était donc bien obligé d’évoluer avec le courant US, sinon un autre rappeur français allait le faire avant lui et aller le ranger aux rangs des oubliés du rap game. N’oubliez pas que c’est en prenant exemple sur 50 Cent qui cartonnait à l’époque, que Booba s’est imposé sur le rap français. Booba savait donc très bien qu’il devait évoluer pour ne pas mourir. Par exemple aujourd’hui le rap US semble se scinder en deux : D’un côté les rappeurs conscients mais qui savent rendre leur musique attrayante visuellement au niveau des sonorités et de leur style, avec en chef de file Kendrick Lamar, et la trap made in Atlanta où tout ce qui compte est le beat et la voix trafiquée de l’artiste et non les qualités lyricales. D’ailleurs il semble que les choses évoluent encore du côté d’ATL puisque des artistes comme Young Thug ou Ilovemakonnen ne rappent même plus en anglais mais une langue qui semble venir d’une autre planète, et vous savez quoi :

Ça cartonne !

Regardez cette vidéo où le magazine Complex est allé interviewer les passant pour savoir s’ils étaient capable de déchiffrer les paroles de Young Thug (La vidéo est en anglais mais pas besoin d’être un expert pour comprendre que même les américains ne comprennent rien aux paroles de Young Thug :) ) :

Young Thug qui vient de sortir son projet Barter 6 a confirmé avec cet opus qu’il était une des futurs stars du Rap US. Et vous pouvez me croire : Si Birdman a décidé de lâcher un artiste de l’envergure de Lil Wayne pour supporter Young Thug c’est qu’il sait pertinemment que son nouveau poulain va lui apporter un paquet de $$$$$$$

Booba n’avait jusqu’aujourd’hui pas vraiment le choix. Il fallait qu’il se mette à l’heure américaine pour garder un temps d’avance sur ses concurrents (de plus Booba a toujours assumé le fait qu’il faisait de la musique pour gagner de l’argent il fallait donc s’attendre à ce qu’il cherche à évoluer et s’adapter).

Mais aujourd’hui les choses ont changé Booba est maintenant intouchable

Lisez ce tweet récent de Maitre Gims :

Bien que Gims ne devait pas être dans son état normal en réalisant ce tweet il a une raison sur une chose :

Booba est bien le Jay Z Français

Évidemment cette comparaison est toute proportion gardée. Mais à l’échelle de la France Booba est bien devenu intouchable comme Jay Z aux USA. En effet comme Jigga Man il est une véritable locomotive dans son milieu. Il n’est pas forcément un précurseur (il a même récemment avoué que son gimmick zer venait des rappeurs du 91), il n’est pas forcément le plus gros vendeur, mais quand Booba fait quelque chose cela devient automatiquement populaire.

Comme Jay Z, Booba a aujourd’hui la capacité d’éteindre ou de sérieusement endommager une carrière (Il a suffi à Jay Z de sortir le titre Death Of Autotunes pour faire disparaitre T Pain durant des années)

Comme Jay Z, Booba s’est toujours arrangé pour écraser ses concurrents directs, ou signer des artistes qui ne pourront jamais lui faire de l’ombre (Pas vrai Memphis Bleek ?).

Comme Jay Z, Booba a toujours dit qu’il rappait pour faire de l’argent d’abord (« fuck être un lyriciste négro, j’suis là que pour ramener les chèques » « I’m not a businessman I am a business Man !)

Comme Jay Z, Booba a su évoluer dans le temps pour s’assurer une longue carrière.

Je conclurai cette article en répondant à la question

Est-ce-que la position de Booba en tant qu’intouchable du Rap Français est une bonne chose pour le Rap  ?

La réponse est qu’on ne le sait pas encore et que c’est à partir de maintenant que les choses vont devenir intéressantes pour Booba et le Rap Français.

Avec son statut d’intouchable, de locomotive et de véritable baromètre, Booba a la possibilité maintenant de changer les choses. L’album D.U.C (dont vous pouvez lire la chronique en cliquant ici) a confirmé une bonne fois pour toutes qu’il pouvait faire ce qu’il voulait sans être inquiété de ne pas vendre. Qu’il est devenu son propre média et qu’il a la capacité de faire décoller la carrière d’un artiste comme sérieusement la mettre en péril.

Maintenant que sa position est définitivement assise deux choix s’offrent à lui :

1.  Se mettre en retrait musicalement et utiliser sa puissance médiatique pour mettre en avant des artistes à fort potentiel et créer un véritable empire comme ce que Jay Z ou Dr Dre ont pu réaliser aux USA (toute proportion gardée bien sûr :) ) en mettant la lumière sur Eminem, 50 Cent et Kendrick Lamar pour Dre et Kanye West ainsi que J.Cole pour  Jay Z (Oui Jay Z à d’abord écraser les autres mais une fois au sommet il a mis en lumières des artistes de talent)

 2. Il décide de continuer à s’assurer de n’être inquiété par personne en clashant tout artiste pouvant lui faire de l’ombre, en signant des rappeurs médiocres qui au mieux lui rapporteront des sous mais qui au final ne lui feront jamais d’ombre et ainsi rester sur son trône jusqu’à ce que son âge ne lui permette plus de rester dans le game….

Alors qu’en pensez vous ? Booba est-il devenu intouchable ? Que le Bstar Débat commence !

 Ps : Bstar ne prétend pas avoir la science infuse nous donnons simplement notre avis et acceptons toutes critiques constructives. Alors n’hésitez pas à nous donner vos avis :)

Ps numéro 2 : Vous avez aimé cette info ? Si oui ne ratez plus aucune news de Bstar en nous suivant sur Facebook 😀

About Bous

Créateur du site Bstar. Passionné de sport, musique, et développement personnel. Adage préféré : Vie tes rêves au lieu de rêver ta vie !
Que pensez vous de l article ?