De plus en plus de critique tourne autour de la musique du patron du rap français Booba. Le Duc de Boulogne n’a t-il plus de motivation, ou est-il tout simplement devenu nul ?

Hier, le titre de S.D.H.S en featuring avec Booba Porsche Panamera est sorti. Et contrairement à son habitude, le titre n’a pas explosé les vues. Un signe qui confirme la tendance du moment pour Booba : De plus en plus de fans critiquent sa musique qu’ils commencent à trouver de mauvaise qualité. Les tweets négatifs, et les pouces rouges s’enchainent pour le Duc de Boulogne. Beaucoup lui reprochent notamment d’exagérer sur l’utilisation de l’autotune depuis la sortie de son album FUTUR ainsi que son discours de moins en moins cohérent, constamment plongé dans l’égotrip.

Alors Booba est-il sur le déclin et sa musique est-elle devenue nul ?

Je vous laisse le choix de cette réponse, mais une chose est à constater : Booba n’a plus rien n’y personne pour le motiver à donner son maximum.

Booba le dit lui-même dans Caramel :

« La concurrence BEH ‘ ! Booba m’a tué’ disent-ils en mourant. »

ou dans une récente interview pour Rapelite :

« J’ai peu de concurrence par rapport à avant. »

Et il a raison. Booba est arrivé à un tel niveau de notoriété qu’il n’a plus personne pour le bousculer. Kaaris fait le buzz mais sans le coup de main de B20 il n’aurait pas eu le succès qu’on lui connaît. Rohff ? Il est bon mais n’arrive pas à toucher toutes les couches sociales comme Booba. La Fouine ? Les sifflements au Bataclan lors du concert de French Montana parlent d’eux-mêmes. Sexion d’Assaut ? leur style de rap est trop différent pour les comparer à Booba.

Au niveau des médias ? Booba passe son temps à vanner Skyrock, mais Laurent Bouneau n’osera jamais refuser de passer Booba sur Sky au risque de perdre des auditeurs. Booska P perdrait beaucoup trop à ne pas mettre Booba en avant, il doit surement générer 30 % de leur chiffre d’affaires (chiffre inventé bien sur :) )

Internet a changé le game à jamais, et Booba l’a bien compris. Les radios peuvent arrêter de jouer sa musique, les gros sites le boycotter, mais avec un tweet et un post Facebook, Booba peut vendre des dizaines de milliers d’albums et faire des millions de vues sur Youtube.

Aujourd’hui donc, Booba a réussi à faire ce que personne dans le rap Fr n’a jamais fait avant lui : devenir un média à lui tout seul.

Booba n’a donc plus à s’inquiéter de la qualité de ses morceaux car il a déjà une grosse base de fans qui accepte tout ce qu’il fait, qu’il n’a plus de vrai concurrence, et que les médias sont à ses pieds…

Et c’est bien là le problème. Contrairement aux USA ou un Charlemagne de God (star de l’émission Breakfast Club), n’hésite pas à dire devant la face de Kanye West et devant des millions d’auditeurs :

« Mec ton album Yeezus c’est de la merde. »

ou un Peter Rosenberg (célèbre animateur radio de Hot 97) qui critique violemment Nicki Minaj pour avoir tourné en artiste pop, un Olivier Cachin ou un Fred de Sky n’osera jamais  dire à Booba quand il fait de la bonne musique ou pas.

Et grâce à (ou à cause) de cette domination, Booba est dans une position inédite. Il peut révolutionner la place du Rap  dans la culture française et réussir à faire ce qu’on fait des Russel Simmons, Diddy ou Jay Z aux USA.

Ou le détruire en ne laissant aucune place à la concurrence pour s’exprimer, n’avoir aucun média qui ose le critiquer et n’avoir donc plus personne pour le forcer à donner son maximum et relever le niveau général du rap français….

Si vous avez aimé cet article suivez nous sur :

  • Facebook :

Et vous qu’en pensez vous ? Booba est-il devenu nul ? Et sa domination Est-elle en train de tuer le niveau général du Rap Français ?


About Bous

Créateur du site Bstar. Passionné de sport, musique, et développement personnel. Adage préféré : Vie tes rêves au lieu de rêver ta vie !
Que pensez vous de l article ?