La chanteuse Beyoncé Knowles a interprété l’hymne national américain à la fin de la cérémonie d’investiture de Barack Obama, lundi à Washington.

Elle succède à Aretha Franklin. La chanteuse populaire Beyoncé Knowles a interprété lundi « The Star Spangled Banner », « la bannière étoilée », l’hymne national américain lors de la cérémonie d’investiture de Barack Obama Il y a quatre ans, lors de la première cérémonie d’investiture du même président, ce privilège avait été réservé à la reine de la soul, Aretha Franklin.

Très élégante, vêtue d’une robe noire accessoirisée de boucles d’oreilles vert sapin, la chanteuse a parfaitement rempli son rôle. Beyoncé a chanté avec force ce texte écrit en 1814. A ses côtés pour l’accompagner, l’orchestre de la Marine nationale

Voici la vidéo: